Les chambres d’inhalation

Imprimer
Mis à jour le mardi 27 mars 2012 13:03

Les chambres d’inhalation

A associer à un aérosol doseur si problème d’utilisation de l’aérosol (coordination pression inspiration)

Principes

Les chambres d’inhalation sont destinées à surmonter les problèmes créés lors de l’utilisation de l’aérosol-doseur seul.

Une chambre d’inhalation est un réservoir en plastique ou métal qui retient le médicament volatilisé. Son efficacité est liée à sa taille (moyenne 750 ml) et son volume.

L’aérosol-doseur s’emboîte à l’un des côtés du réservoir avec un système de raccord. A l’autre extrémité se trouve un embout terminé par une valve par lequel respire le patient asthmatique.

 

Avantages par rapport à l’aérosol :

Elle ne nécessite pas une coordination pression inspiration. Grâce à la valve qui se ferme, on peut, en plusieurs respirations, faire parvenir la totalité du médicament contenu dans ce réservoir jusqu’aux bronches où il agira pleinement.

 

Limites :

Leur taille importante les rend encombrantes à transporter.

Il existe un système de raccord permettant à tous les aérosol-doseurs de s’adapter à ces différents appareils.