Quels pollens sont les plus allergisants dans notre département ?

Imprimer

Leçons de choses (Par le Dr Ruth Navarro)«L’excès en tout est un défaut» disait l’autre. Quel bon sens et comme il a raison ! Mais voilà … la raison du bon sens n’est-elle pas la plus difficile à suivre ? à imposer ?

Notre précieuse Méditerranée s’enorgueillit d’images intemporelles et sacrées : le cyprès est l’une d’elles. Commune à tous ses rivages, bruissante de toutes ses langues, son image est universelle, presque un symbole … «Touche pas à mon cyprès !» serait-on tenter de fulminer contre celui qui voudrait en arracher la moindre branche, en atténuer l’importance. Comme on souille une réputation, en parler suffirait peut-être à en flétrir le sombre éclat. Décidément, pas touche … ! Et pourtant ce n’est pas outrager Delphes et son dieu,ni insulter Fragonard et ses jardins de Tivoli que de dire qu’il y a trop de cyprès dans notre environnement, que l’excès de sa présence nuit à notre santé, que ses pollens déclenchent bien du désagrément aux allergiques et du souci au médecin, qu’on en plante trop et n’importe comment !
Il faut dire les choses comme elles sont, même si elles ne sont pas agréables à entendre, et à plus forte raison s’il en va de la santé d’un grand nombre … peut-être bientôt du plus grand nombre ! Voila … à bon planteur, salut ! Pour aimer et admirer la belle silhouette des cyprès, il n’est pas nécessaire de les multiplier, au mépris d’ailleurs de l’équilibre classique qu’ils semblent évoquer. De toutes les manières, gardons nous d’apporter notre grain de sable dans le bel ordonnancement de la nature, au risque d’en gripper les rouages subtils et si harmonieux sous nos cieux.
La même crainte est en train de poindre concernant la présence d’autres espèces, elles aussi victimes de leur succès, de la mode : l’olivier, le palmier et récemment, avec la multiplication des ronds-points, la plantation de graminées.
Le médecin allergologue, sentinelle naturelle de l’environnement, se doit de donner l’alerte : les cas d’allergie augmentent, leurs causes aussi, elles se différencient, elles se croisent. Les pollens ont une part de plus en plus grande de responsabilité : leur nombre augmente, le début de la pollinisation des arbres et des herbes avance dans le temps, la durée de la pollinisation croit dans l’année. Alors ? Alors, il faut (du verbe falloir qui implique une obligation) agir d’une manière impérative, et mettre en pratique la leçon de toutes ces choses.

Rechercher

Gestion Téléchargement

Partenaires L2SP PH@RE

Newsletters



Recevoir du HTML ?

Joomla Extensions powered by Joobi

Flux RSS

Réseau Santé Environnement

PLEASE

Calendrier

Juillet 2018
L Ma Me J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Evénements futurs

Aucun événement